Grue-ruinée au port d'Anvers

PRÉVISIONS DU VENT HAUTE RÉSOLUTION : UN ENJEU DE SÉCURITÉ DANS LES PORTS MARITIMES

Port d’Anvers, lundi 9 décembre 2019.

Alors que, 36 heures auparavant, les prévisions météorologiques sont calmes, le vent portuaire s’intensifie et menace les bateaux à quai. Ces derniers étant de plus en plus secoués, les autorités portuaires décident de suspendre l’autorisation de naviguer dans la zone. L’accident a lieu quelques minutes plus tard : un porte-conteneur de 328 m percute un terminal et une grue portuaire, qui s’effondre. Heureusement, aucun blessé n’est à déplorer.

Un coup de vent inattendu ?

Les prévisions météorologiques de la veille au matin ne laissaient pas présager un vent violent pour cet après-midi. À midi encore, le vent était très modéré.

L’aéroport d’Anvers n’a mesuré que 40 km/h en rafale (21 nœuds). C’est sans signes annonciateurs qu’il forcit brutalement, atteignant 72 km/h (près de 40 nœuds) à 14H30.

 

Mesures-de-vent-à-Anvers
Prévision-à-1j

 

 

Cependant, si l’on regarde sur l'image de droite les prévisions réalisées l’après-midi de la veille ou le matin même, on s’aperçoit que la remontée de ces vents avait été prévue par les services météorologiques.

On note également que des prévisions réalisées quelques kilomètres à l’intérieur des terres ne prévoient pas ce coup de vent. La prévision du vent doit donc être locale.

Des prévisions du vent similaires à plusieurs centaines de kilomètres

Quelques heures plus tôt, on observe la même tempête dans un port bien instrumenté de la même façade maritime, à 400 km d’Anvers. Meteodyn, qui propose un service de prévision pour les grands ports maritimes, avait bien prévu ces forts niveaux de vent.

Mesures-RT-Windmap-Le-Havre

Comme à Anvers, la prévision réalisée la veille est moins précise que celle réalisée quatre heures en avance. On l’observe notamment au moment du pic (mesure : 25 m/s en moyenne (48 nœuds), prévision de la veille : 21 m/s (40 nœuds), prévision à 4H : 24 m/s (46 nœuds)).

Le système s’adapte en temps réel à toutes les nouvelles données météorologiques de plusieurs fournisseurs, ainsi qu’aux mesures réalisées en plusieurs points dans le port. Ainsi, ce système permet aux pilotes d’anticiper au plus près les besoins en remorqueurs pour manœuvrer dans le port en toute sécurité, même par vent fort.

En plus des prévisions sous forme de courbes, l’application de Meteodyn fournit des cartes de vent à haute résolution sur toute la zone portuaire. Cela permet de renforcer le caractère local de la prévision.

GPMH-coup-de-vent-zoom-copie

Exemple de cartographie en temps réel ; la résolution des barbules (ici, 515 m) s’adapte au zoom demandé.

Découvrez nos actualités